En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Infos Personnels

Coup d’envoi du Projet Théâtre-Opéra-Danse au Lycée Champollion

Par Arnaud Combet-Nibourel, publié le lundi 7 octobre 2019 09:20 - Mis à jour le mardi 8 octobre 2019 14:17
théatre.jpg

Ce mardi 1er octobre, les élèves de première de spécialité Humanités-Littérature-Philosophie sont partis à Toulouse pour une journée de découverte et de visite du Théâtre de la Cité. Le matin, ils ont pu découvrir la magnifique salle, ses coulisses, les secrets de l’impressionnant dessous de scène qui permet des apparitions et disparitions « magiques », les ateliers et réserves de costumes. Après ces découvertes remarquables de la matinée, l’après-midi allait réserver un véritable moment de grâce : pendant deux heures, une séance de travail et de répétition de La Double Inconstance de Marivaux sous la direction de Galin Stoev. A chaque réplique, individuellement ou collectivement, les comédiens proposent, réfléchissent, écoutent leur metteur en scène, ouvrant  magistralement les enjeux d’interprétation du sens de la pièce et des personnages. Ce que ces mots disent, comment les jouer, ce que la pièce nous dit aujourd’hui. Autant de questions discutées ensuite avec Galin Stoev, qui a donné aux élèves la chance de participer à des échanges d’une grande richesse.

La sortie était organisée par l’Association SALOME, qui a pour vocation de faire accéder les lycéens à des institutions culturelles régionales ou nationales. Quatre autres sorties sont ainsi prévues, dont un opéra et un spectacle de danse, ainsi que douze ateliers animés par Armelle Vautrin, chanteuse lyrique et Valérie Bernardet, danseuse classique. Le projet est porté par quatre professeurs du lycée, Antoine Chancerelle, Valérie Gauthier-Crozes, Christèle Négret et Ariane Peyronie. Il est cofinancé par le Lycée, les familles, la Région, le Département, et des mécènes privés qui sont ici chaleureusement remerciés, au nom des élèves.